Nous contacter

Par téléphone

02 38 58 52 90

Par email

 

Par courrier postal

VOTRE PHARMACIE MEMBRE DU GROUPEMENT GIROPHARM SE SITUE DANS LE CENTRE COMMERCIAL INTERMARCHE GABEREAU CHATEAUNEUF SUR LOIRE

Mon Espace Santé

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de nos services

Je m'inscris
 
 

LA VACCINATION

imprimer

La vaccination ? Ce n'est pas que pour les enfants ! Elle ponctue la vie de nos bambins jusqu'à la fin de l'adolescence. Et après ? Certes, le calendrier vaccinal s'allège. Mais il ne disparaît pas pour autant à l'âge adulte.

La vaccination ? Ce n'est pas que pour les enfants ! Elle ponctue la vie de nos bambins jusqu'à la fin de l'adolescence. Et après ? Certes, le calendrier vaccinal s'allège. Mais il ne disparaît pas pour autant à l'âge adulte.
 

 

Le principe du vaccin et son origine


L'idée est née en Chine au XIe siècle avant de prendre son essor à la fin du XIIIe siècle en Europe, avec le développement d'un premier vaccin contre la variole.

 

Les techniques de production ont progressé, mais le principe de la vaccination n'a pas changé :

introduction d'un germe ou d'un fragment de germe (naturel ou de synthèse) dans l'organisme après qu'il a été rendu inoffensif

identification de ce germe étranger par le système immunitaire

production d'anticorps dirigés contre ce germe par le système immunitaire

 

Et après ?

Lorsqu'une personne vaccinée entre à nouveau en contact avec ce germe (le vrai, cette fois), son système immunitaire le reconnaît et empêche le développement de la maladie ou en atténue l'étendue.

Les injections dites "de rappel" servent à réactiver régulièrement cette mémoire immunitaire.

 

Se protéger et protéger les autres

 

Se faire vacciner contre une infection présente un double intérêt :

C'est une protection à titre individuel  MAIS AUSSI  à titre collectif

(cela permet de faire disparaître une maladie dès lors qu'une très large proportion de la population est correctement vaccinée)

 

Quelles obligations vaccinales ?

 

Les recommandations vaccinales évoluent chaque année en fonction des progrès scientifiques (mise au point de nouveaux vaccins) et de l'évolution des maladies infectieuses.

 

En France, et hors professions à risque, ne demeurent obligatoires que :

- les vaccins contre le trio diphtérie, tétanos, poliomyélite DTP durant l'enfance

- le vaccin contre la fièvre jaune à tout âge pour ceux qui résident en Guyane

 

Sont également recommandés les vaccins suivants :

- Rappel tous les 10 ans du DTP recommandé à l'âge adulte

- Vaccin contre la grippe chaque année à partir de 65 ans
(plus tôt en cas de problèmes de santé comme la bronchite chronique ou le diabète, mais également chez les femmes enceintes et les personnes atteintes d'obésité dite "morbide")

 

Une couverture vaccinale insuffisante

 

Zoom sur la coqueluche

 

1) Sa prévention par la vaccination reste de mise après la fin de l'adolescence

2) Les adultes entre 26 et 28 ans et les couples qui souhaitent devenir parents doivent avoir un rappel de ce vaccin si le dernier date de plus de 10 ans

3) L'entourage d'une femme enceinte doit être à jour de cette vaccination (adultes comme enfants) car les cas de coqueluche chez les nourrissons peuvent s'avérer très graves

 

A savoir

Malgré tout, ces recommandations ne sont pas vraiment suivies à la lettre car on observe :

- une résurgence des épidémies de coqueluche en France

- une persistance des cas de tétanos (rares mais mortels dans près d'1/3 des cas)

Tout ceci pourrait être évité grâce à la vaccination...